Comment sécuriser sa piscine ?

Les normes et réglementations de sécurité pour sa piscine imposent depuis 2004 d’aménager la sécurité de sa piscine afin d’éviter la noyade accidentelle.

Découvrons les diverses solutions envisageables pour protéger sa piscine contre ce risque.

Une piscine sécurisé grâce aux barrières ?

La pose d’une barrière de protection, située à au moins un mètre du bord de la piscine est l’un des dispositifs autorisés pour sécuriser sa piscine. La barrière peut être réalisée en différents matériaux, elle peut être fixe, amovible ou escamotable.

L’avantage principal de cette solution est sa grande sécurité : la barrière est en pratique infranchissable par un jeune enfant, et il suffit de ne pas oublier de fermer la porte d’accès pour être totalement tranquille et être certain d’éviter la noyade de votre rejeton ou de celui d’amis ou de parents de passage.

Le principal inconvénient est l’espace requis, en raison du recul d’un mètre : ainsi pour une piscine de 5 mètres x 10 mètres, la « bordure » ainsi créée sera d’au moins 84 mètres carrés ! Il faut donc avoir de la place dans son jardin, mais cela peut être aussi l’occasion d’aménager les alentours de sa piscine et de lui donner fière allure !

Protéger sa piscine en la sécurisant par la même occasion

Les normes et réglementations de sécurité pour sa piscine prévoient aussi la possibilité de protéger sa piscine et d’assurer la sécurité par la même occasion. Il est ainsi possible de sécuriser sa piscine avec une couverture que l’on déploiera sur le bassin lorsqu’il n’est pas utilisé. Il est aussi envisageable de protéger sa piscine avec un abri ? attention cependant, si l’abri fait plus d’1,80 mètre de hauteur, cela peut imposer le dépôt d’un permis de construire.

Le principal avantage de cette solution pour éviter la noyade est qu’elle permet aussi au passage de protéger sa piscine contre les feuilles mortes et autres débris : cela allège d’autant le besoin de nettoyage de la piscine !

Le principal inconvénient est bien évidemment de devoir régulièrement déployer la couverture ou l’abri, ce qui pourra paraître fastidieux à certains?

Sécuriser grâce aux alarmes sonores

La solution la moins onéreuse pour sécuriser sa piscine conformément aux normes et réglementations de sécurité pour sa piscine est certainement la mise en place d’une alarme sonore. Ce dispositif permettant d’éviter la noyade peut être :

  • une alarme périmétrique : détection par infrarouge du franchissement du bord de la piscine, analogue aux alarmes protégeant les œuvres dans les musées en se déclenchant dès qu’un visiteur franchit une limite,
  • une détection d’immersion : l’alarme ne se déclenche qu’en cas de chute d’un corps dans le bassin.

Les avantages de l’alarme sont sa facilité de mise en oeuvre, l’installation étant relativement simple, et son faible coût au regard des autres solutions. Les inconvénients sont le risque de déclenchement intempestif (par exemple si des animaux sont susceptibles d’errer à proximité de la piscine) et le fait qu’elle n’est efficace que si quelqu’un est là pour l’entendre !

Maintenant que vous connaissez mieux les normes et réglementations de sécurité pour sa piscine, n’hésitez pas à faire appel à un de nos professionnels sélectionnés : sécuriser sa piscine afin d’éviter la noyade est une obligation légale, mais aussi une garantie de sérénité.

Création paysagiste landes