Sécuriser grâce aux alarmes sonores

La loi impose aux propriétaires d’une piscine de la sécuriser. Plusieurs systèmes sont envisageables, parmi lesquels les alarmes sonores homologuée sont certainement les plus économiques.

Encore faut-il savoir choisir son alarme de piscine.

Bien sécuriser sa piscine

La loi a introduit en 2004 l’obligation de sécuriser les piscines privées afin de lutter contre les noyades accidentelles d’enfants ayant échappé à la surveillance des adultes responsables. Différents dispositifs sont autorisés : le propriétaire d’une piscine peut installer une barrière de protection tout autour de la piscine, il peut la bâcher lorsqu’il ne s’en sert pas, il peut construire un abri pour la couvrir et enfin il peut recourir aux alarmes sonore pour sécuriser sa piscine. Cette dernière solution est la plus populaire auprès des propriétaires de piscine, tout simplement parce qu’elle est la plus simple à mettre en oeuvre et la moins onéreuse !

Quelles sont les alarmes sonores homologuée ?

Il faut bien évidemment choisir choisir son alarme de piscine parmi les alarmes sonores homologuée. L’homologation par rapport à la norme en vigueur est bien entendu une garantie de la qualité des alarmes sonore pour sécuriser sa piscine. C’est surtout la seule façon d’être en règle avec la loi et de ne pas pouvoir être poursuivi : le propriétaire qui installe une alarme non conforme risque les mêmes sanctions que celui qui n’a installé aucun dispositif ! Il faut se souvenir que le propriétaire négligent est passible d’une amende d’un montant maximal de 45 000 euros, ce qui est quand même beaucoup plus que le prix des alarmes sonore pour sécuriser sa piscine ; de plus, en cas d’accident, il pourrait être poursuivi et devoir dédommager les parents de la victime de sa poche, ce qui peut ruiner les économies d’une vie de travail ! Il est donc impératif de choisir son alarme de piscine parmi celles porteuses de la norme NF P90-307. C’est a priori systématiquement le cas quand on passe par un professionnel opérant en France, mais il conviendrait d’être très vigilant si l’on s’aventurait à choisir son alarme de piscine parmi les alarmes sonores homologuée sur internet !

Comment fonctionnent les alarmes sonore pour sécuriser sa piscine ?

Il existe deux types d’alarmes sonore pour sécuriser sa piscine. Les alarmes périmétriques détectent, à l’aide d’un faisceau infrarouge (non visible pour l’œil humain), le franchissement d’une ligne invisible faisant le tour de la piscine : c’est la transposition autour d’une piscine des alarmes de sécurité des musées qui sonnent dès qu’un visiteur s’approche trop près d’un tableau. Les alarmes d’immersion détectent quant à elles la chute d’un corps dans l’eau via les mouvements de l’eau. L’alarme périmétrique est plus chère et plus susceptible de fausse alerte, mais elle est en revanche plus sécurisante puisqu’elle se déclenchera avant l’éventuelle chute d’un enfant dans le bassin et pas après ce qui donne plus de temps pour réagir. Une fois l’alarme installée convenablement, il convient simplement de surveiller l’état des batteries pour être certain que l’alarme fonctionne toujours (en cas de doute, faites un test, de préférence à une heure où vous ne réveillerez pas le voisinage).

Maintenant que vous savez les critères permettant de choisir son alarme de piscine, il ne vous reste plus qu’à sélectionner un de nos professionnels pour mettre en place les alarmes sonores homologuée qui vous permettront de profiter de votre piscine sans crainte.

Création paysagiste landes