Comment nettoyer son bassin ?

Un bassin contribue non seulement au charme de votre jardin, mais également à celui de votre maison toute entière.

Par conséquent, il est important d’en prendre grand soin pour le conserver en bon état afin qu’il demeure toujours attrayant. Notez aussi que le développement harmonieux des poissons et des plantes aquatiques dans un écosystème équilibré passe par le nettoyage du bassin. Nettoyer son bassin implique des étapes importantes à respecter. Découvrez ici quelques astuces pour nettoyer un bassin d’extérieur.

Nettoyage du bassin : les étapes à suivre

Si vous souhaitez entretenir votre bassin de façon efficace, il est important de suivre certaines étapes telles que l’habillage des bordures, le nettoyage des vieux feuillages, l’implantation des nouvelles plantes, etc.

  • L’habillage des bordures

L’habillage des bordures est essentiel pour votre bassin. Vous avez le choix entre des galets, des pierres ou une couche de bois patiné pour masquer le film d’imperméabilité. Vous pouvez aussi choisir de planter des végétaux couvre-sol au port tapissant.

  • L’alimentation des poissons

Les espèces aquatiques donnent vie à votre bassin. Pour cela, vous devez penser à prende soin de ces habitants marins. Il est recommandé de nourrir les poissons rouges (carpes koï) avec des aliments adaptés. Il faut souligner qu’il n’est pas conseillé de leur donner beaucoup de nourriture en une fois mais cela doit se faire de façon progressive. Cette méthode vous permettra également de réduire les risques de souillure de l’eau. En ce qui concerne les grosses carpes koï, elles sont réputées pour être des végétariennes. Vous pouvez les nourrir d’un seul coup sans vous faire de souci.

  • Le nettoyage des vieux feuillages

Pour l’entretien de son bassin, le nettoyage des vieux feuillages est une condition indispensable. En effet, on note l’apparition des nouvelles feuilles à certaines périodes de l’année ; pour les aérer et ne pas les confondre avec les anciennes, il est judicieux de couper ces dernières. Vous devez absolument secouer le feuillage avant de procéder à son coupage, car certains animaux aquatiques comme les rainettes vertes aiment à se cacher derrière les vieilles feuilles. De même, les métamorphoses des larves de libellules se font également le long des vieilles tiges.

  • La surveillance des animaux précoces

Il est important de guetter les nouveaux habitants. Vous pouvez par exemple le faire en laissant flotter un morceau de bois à la surface de l’eau. Vous pourrez ainsi observer très facilement de nombreux petits animaux précoces.

  • L’installation des nouvelles plantes

Les vieilles plantes étant coupées, c’est le moment de planter les nouvelles. Il est recommandé de planter les nymphéas, les plantes de berges et compagnie, lorsque l’eau est assez réchauffée, car les plantes aquatiques aiment l’humidité et la chaleur. Si vous souhaitez accéder facilement aux zones d’implantation, vous devez d’abord baisser le niveau d’eau puis la remonter lorsque vous aurez terminé votre tâche.

Autres éléments importants à savoir

En dehors des étapes énumérées plus haut, il existe encore quelques détails à connaître. D’abord, vous ne devez pas confondre nettoyage et vidange. Il n’est pas rare de voir des propriétaires de bassins faire une telle confusion. Nettoyer un bassin n’équivaut pas à le vider. Cette pratique provoque chez les animaux aquatiques un stress, car ils se sentent menacés. Vous pouvez nettoyer un bassin sans le vider pour le bien-être de ces espèces aquatiques. Par contre, vous pouvez faire une vidange lorsque la vie des poissons est menacée (pollution chimique d’origine externe, eau trouble ou malodorante).

Par ailleurs, les débris végétaux, la poussière atmosphérique et même les déjections de poissons sont souvent accumulés au fond du bassin. Vous vous demandez comment enlever la vase présente dans un bassin ? Vous pouvez utiliser des aspirateurs pour bassin. Vous pouvez aussi opter pour la biodégradation en utilisant les bactéries naturelles qui vous aideront à éliminer naturellement ce dépôt de sédiment. Il est également possible de procéder à un curage du bassin. Cela implique l’usage d’une pelleteuse. En éliminant la vase de votre bassin, vous limitez de ce fait la prolifération des algues.

Création paysagiste landes