Quel revêtement choisir pour sa cour intérieure ?

Quoi de plus désolant que le sol fendillé d’une cour intérieure, qui accuse les ans et confère une allure piteuse à l’endroit ?

Pour qu’une cour intérieure soit vraiment agréable, il importe de maintenir un sol en bon état correspondant aux goûts de ses occupants. Pour ce faire, cela implique d’opter pour un sol résistant, qui survivra au passage du temps, intempéries, et demeurera facile d’entretien. Si vous recherchez le revêtement idéal pour aménager sa cour intérieur, faites appel à un architecte paysagiste, ou sélectionnez un matériau par vous-même.

Choisir un sol pour une cour intérieur

Pour déterminer quel est le meilleur revêtement de sol pour aménager sa cour intérieur, voici des suggestions de sols qui comportent des atouts d’embellissements de cours et patios.

  • Dalles : L’avantage avec les dalles est que vous avez l’embarras du choix en termes de taille, forme et couleur. Il y en a des irrégulières, lisses, grandes, petites, claires ou foncées. Pour un look naturel, optez pour des formes irrégulières.
  • Herbe, bois et mousses : Rehaussez l’esthétique d’une cour intérieur en gazon avec des ronds de bois taillés, des herbes et des mousses. Créez un chemin naturel à l’aspect un peu sauvage pour une oasis de verdure.
  • Pierres du ruisseau : Jouez sur les couleurs avec des pierres aux formes arrondies si douces au toucher qu’il est des plus agréable d’y marcher pied nus. Ces pierres sont confortables, pratiques et esthétiques, pour un style élégant et naturel.
  • Lattes de bois : La beauté du bois en fait un revêtement de prédilection pour les terrasses et cours. C’est un synonyme du chic en terrasse. Lorsque le bois est bien traité, il est en mesure de résiste au passage du temps et aux intempéries. Transformez votre cour en y ajoutant du mobilier d’extérieur confortable et élégant. Les essences européennes les plus en vogue sont le chêne, sapin, mélèze, et pin (moins résistant). Ces essences attirent l’attention des acheteurs en raison de leur coût inférieur à celui des bois exotiques.
  • Bois composite : Ce matériau est issu d’un mélange de résidus de bois ayant été réduits en poudre, résines et additifs (antimicrobiens, antioxydants, etc.). Au fil des années, il est il s’est hissé en popularité pour faire concurrence au bois naturel. Ce procédé génère une gamme étendue de teintes.
  • Gravier et grévillons : Une option reconnue pour sa flexibilité et adaptabilité à toutes les formes : le gravier pour une cour intérieur facile à installer. Vous apprécierez le bruit du doux crissement des petits cailloux sous ses enjambées. Empêchez l’apparition des mauvaises herbes en appliquant une solution à base de sel, vinaigre blanc et savon doux.
  • Ardoise : Cette pierre fait partie des chouchous des cours extérieures. Le matériau est conducteur de chaleur, et offre une gamme riches teintes à l’aspect doux et noble.
  • Terre cuite : Les tons chauds et riche luminosité de ce matériau traditionnel apportent une note de chaleureuse élégance. La terre cuite est facile d’entretien.
  • Béton : Ce matériau convient aux aménagements de style contemporain et minimaliste, et s’harmonise parfaitement avec les tendances actuelles. Il est très résistant.
  • Pavé : Ils sont offerts en diverses tailles et couleurs. Les pavés sont anti-dérapants et leurs motifs confèrent du relief à un aménagement extérieur.
  • Sol synthétique : Ce matériau a l’avantage d’être peu dispendieux et facile d’entretien. Il s’installe aussi facilement. S’inscrivant dans la tendance des nouveaux sols « technologiques », plusieurs fabricants offrent d’intéressantes alternatives innovantes vraiment bluffantes qui imitent plusieurs finis naturels.
Création paysagiste landes