Quelles plantes peuvent être utilisées pour une piscine naturelle ?

Contrairement aux piscines traditionnelles, la piscine naturelle offre un bien meilleur endroit pour la baignade.

Non seulement, l’eau y est de grande qualité et dans un environnement naturel, mais en matière d’entretien, vous n’aurez pas besoin de produits chimiques. Les plantes filtrent l’eau, l’enrichie en oxygène et contribuent également à la décoration de la piscine. Quelles sont alors les plantes pour piscine naturelle dont vous devrez disposer ?

Les plantes pour piscine naturelle pour purifier l’eau

S’il y a une première règle à savoir lors du choix des plantes qui doivent se retrouver dans une piscine naturelle, c’est que la végétation doit être répartie selon leur capacité et leur fonction en matière de régénération et de purification de l’eau. Elles sont choisies pour apporter l’équilibre indispensable à la survie de l’environnement dans le bassin. Leur choix et leur disposition ne se font pas au hasard. En effet, créer une piscine naturelle, c’est créer un milieu vivant qui doit évoluer et qui doit aussi s’adapter aux variations climatiques de la région dans laquelle elle sera installée. L’un des types de plantes les plus indispensables dans un bassin naturel est les plantes épuratrices. Des plantes aquatiques, elles ont comme fonction la filtration de l’eau. Il peut s’agir de l’Alisma, de Joncs ou encore de Jacinthe d’eau. Seulement, le choix doit se faire selon le climat et le type d’association de plantes nécessaires. Avoir recours à l’aide d’un professionnel vous garantira les meilleurs choix pour les plantes dont vous aurez besoin d’avoir dans votre bassin naturel.

Des plantes pour régénérer l’environnement dans le bassin naturel

À part les plantes épuratrices, il y a également les plantes oxygénantes. Elles sont aussi indispensables à la vie dans la piscine. Non seulement elles apportent l’oxygène nécessaire à l’eau du bassin, mais elles permettent par la même occasion la respiration des faunes qui s’y trouvent, ainsi que la vie des bactéries aérobies, qui sont essentielles également. En effet, les micro-organismes présentent dans l’eau sont indispensables à l’équilibrage de l’écosystème, d’où l’importance des plantes oxygénantes, comme les élodées, la crassette d’eau ou encore l’hippuris, parmi tant d’autres. Ainsi, ces plantes oxygénantes assurent non seulement la bonne qualité de l’eau, mais aussi le bon développement des micro-organismes. Avec les plantes épuratrices, les plantes oxygénantes contribuent à l’entretien naturel de l’eau dans la partie du bassin naturel réservé pour la baignade.

Quelques conseils pour l’organisation des plantes

Malgré la présence des nombreux types de piscines actuels, la piscine naturelle une alternative s’avère être un excellent choix. C’est une raison pour laquelle d’ailleurs, elle est devenue de plus en plus tendance ces dernières décennies. À part le choix judicieux des plantes pour votre bassin naturel, vous devrez également penser à leur organisation. L’installation des plantes requiert une technique spécifique, car elles doivent combiner leur fonction pour entretenir l’eau de la piscine et garantir la qualité de la vie dans cet environnement.

La première règle à savoir alors pour l’organisation de vos plantes dans la piscine naturelle, c’est que l’installation commence toujours au milieu du bassin pour remonter progressivement vers la berge. En profondeur, on retrouve au fond du bassin les plantes submergées aux propriétés filtrantes et oxygénantes. Avant d’atteindre le bord de la piscine, les plantes émergentes purifiantes et odorantes vont prendre place.

Faites appel à un professionnel pour ne pas vous tromper dans le choix et l’organisation de toutes les plantes pour piscine naturelle.

Création paysagiste landes